La grossesse et la chiropratique!

Bonjour 

Cela fait déjà quelques temps que j’ai écrit mais je ne vous oublie pas! Je suis revenue d’un autre voyage en Angleterre pour ma maitrise avec beaucoup de travail et d’idées! Dernièrement j’ai eu beaucoup de patientes enceintes et j’ai donc décidé de parler de grossesse.  Une chose certaine les patientes enceintes ne doivent pas penser que c’est normal d’avoir mal au dos durant la grossesse. Je vous fais par d’un article écrit pas l’Association des Chiropraticiens du Québec. Si vous connaissez quelqu’un qui a des problèmes n’hésitez pas à référer.

Les douleurs de la grossesse

Toute grossesse est unique. Certaines femmes la vivront sans pépin, d’autres seront plus vulnérables à certains maux, qui surviennent en raison des nombreux changements physiques que subit l’organisme. L’un d’entre eux est l’augmentation de l’élasticité des articulations. Afin de permettre au corps tout entier (plus spécialement le bassin) de s’adapter à la présence du bébé, les ligaments deviennent rapidement plus malléables et causent parfois de l’instabilité qui se traduit, pour la future maman, par de la douleur ou de l’inconfort.

Le changement le plus significatif reste évidemment l’augmentation du poids au niveau de l’abdomen. Cette charge, que la femme doit supporter vingt- quatre heures par jour, cause un stress important, touchant particulièrement la région lombaire de la colonne vertébrale et celle du bassin. D’où les fameux maux de dos et douleurs au nerf sciatique (qui descend dans la jambe) dont tant de futures mères sont les proies.

L’activité physique modérée pratiquée tout au cours de la grossesse contribue à la bonne santé du nouveau-né ainsi qu’à celle de la future mère. Elle aide également cette dernière à retrouver son poids habituel plus facilement. En vous assurant que vos systèmes nerveux, musculaire et squelettique fonctionnent de façon optimale, vous pourrez profiter au maximum des bénéfices de chacun de vos entraînements, et du même fait de votre grossesse.

L’accouchement

Difficile de s’éviter les douleurs durant cette étape cruciale. Toutefois, si le bassin a conservé sa complète mobilité durant la grossesse, il est possible de réduire le temps de travail et les risques de complication. Le bassin, mais aussi la colonne vertébrale, subissent des changements intenses et rapides lors de l’accouchement. Lors de la grossesse, une hormone appelée «relaxine» est sécrétée dans l’organisme. C’est cette hormone permet aux ligaments de devenir élastiques pour faciliter le passage du bébé. S’il y a désalignement ou blocage au niveau des os du bassin durant la grossesse, des douleurs plus intenses se feront ressentir au moment de l’accouchement.

page2image6888
page2image7160
page2image7432

Lors de la grossesse, une hormone appelée «relaxine» est sécrétée dans l’organisme. C’est cette hormone permet aux ligaments de devenir élastiques pour faciliter le passage du bébé.

La réalité du post-partum

Dès les premières heures suivant l’accouchement, le corps se régénère. Le travail effectué durant l’accouchement, accompagné de la fatigue et du stress, peuvent rendre les inconforts physiques d’autant plus tenaces. Bon nombre de femmes se retrouvent ainsi aux prises avec des douleurs lombaires, sciatiques et du bassin. Exercer les muscles du dos, du ventre, du plancher pelvien, des fesses et des bras contribue à améliorer la posture et à réduire les risques de douleurs ou d’incontinence urinaire. Les femmes ayant été victimes de maux de dos durant leur grossesse y sont par ailleurs plus vulnérables après l’accouchement. Visiter régulièrement son professionnel de la santé et s’informer des techniques sécuritaires pour le dos lorsqu’on soulève ou transporte son bébé s’avère ici essentiel.

Toutes les femmes méritent de vivre les joies de la maternité loin des appréhensions. Ne laissez pas des douleurs miner ces moments uniques. Parlez- en à votre professionnel de la santé.

page2image23096
page2image23368
page2image23640


Cette entrée a été publiée dans Chiropratique. Ajouter aux favoris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *